Lamangwa

La culture manga

Humanitas – Regard sur les chapitres 1 et 2 (Ocelot)

4 min read

Quelques mots avant de commencer…

Durant mon séjour en Angleterre, j’ai pris le temps de lire Humanitas, suite aux recommandations que j’avais pu lire sur différents blogs. Ayant alors apprécié ce dernier, c’est avec plaisir que je vous ai rédigé cette critique ;

Bonne lecture à toutes et à tous !

Présentation de l’oeuvre

ヒューマニタス alias Humanitas est un manga d’Aki Yamamoto. Cet auteur, n’a à ma connaissance pas réalisé d’autre série, ceci est donc une première ! Tout d’abord prépublié au Japon dans le magazine Big Comic Superior. Il nous arrive en France, en ce début mai, chez Glénat.

Synopsis :

Ocelot, un jeune guerrier atteint de cécité. Youri, un champion d’échecs soviétique à l’époque de la guerre froide. Ena, une chasseuse de baleines vivant dans le Grand Nord.

Pourquoi les gens vivent-ils ? Pourquoi meurent-ils ? Trois histoires de vie de personnages captivants qui, chacun dans un coin de notre planète, n’ont cessé de se battre contre l’adversité !

Présentation des personnages

Neslo

Ocelot

Coyote

La diversité des cultures mise en avant

Aki Yamamoto, nous plonge au sein d’un récit se déroulant au XVième siècle, en Amérique centrale. Nous suivons une tribu, sur une durée de deux chapitres équivalent à une soixantaine de planches.

La première page nous montre un serpent à deux têtes, qui pourrait être une allégorie du dieu aztèque Tlaloc, ou encore de la créature serpent-vision de la mythologie maya. L’auteur a probablement effectué un melting-pot de ces deux dernières civilisations… Toutefois, malgré un manque de véracité, le récit n’en demeure que plus riche !

Dans la religion amérindienne, le serpent à deux têtes symbolise à la fois, la vie et la mort. L’auteur s’est ici inspiré de cette mythologie, afin de construire le rituel gémellaire qui se situe au centre de ce premier récit :

Chaque être humain possède en son corps deux âmes, la vie et la mort […] Le destin a voulu que tous ces éléments aillent de pair. Cependant la vie les a touchés au même instant […] Pour ce faire, il faut que l’un deux rende son âme aux cieux.

Humanitas, chap.1
Ocelot, chap.1

Les diverses relations entre les personnages

Neslo a éduqué les deux frères depuis leur naissance commune. Il les a entraîné, chaque jour de leur vie, dans l’unique but de leur survie lors du rituel gémellaire. Néanmoins, nous ne suivons que la relation entre Neslo et Ocelot, mettant l’accent sur cette dernière.

Aux premiers regards, Neslo voulait abréger les souffrances futures de cet enfant atteint de cécité, mais en l’espace d’un instant il changea de point de vue et décida d’entraîner cet enfant afin que celui-ci surpasse les siens. Nous pouvons ressentir ici, une relation quasi-parentale naissant de ce mouvement vers l’enfant, un geste – qui montre le « bon » chemin à, mais aussi à travers cette volonté du « surpassement » de soi et du vouloir être.

Plus tard lors du rituel, nous est amené la relation secrète des deux frères. Vivant chacun dans les extrémités de la « gueule du serpent », Ocelot et Coyote, ne se sont jamais rencontrés qu’en d’autre lieu et temps que le jour de leur naissance. Malgré tout, ces deux jeunes gens vont établir une communication, invisible aux yeux de Neslo, à travers une technique liée à leur potentialité respective. Ils créent ainsi leur propre « code », leur propre langage, tout en renforçant leur relation duel provoqué par le rite gémellaire.

Appréciation générale

J’ai apprécié lire ces deux premiers chapitres, mais d’autant plus après avoir écrit cette critique. Il me manquait quelques connaissances sur le sujet, j’ai donc effectué des recherches sur le net, m’empreignant ainsi un peu plus de ce récit.

J’aimerais éventuellement lire un autre manga de cet auteur, afin de voir son potentiel sur une série plus longue. Je trouve le sujet de ce one-shot très intéressant, mais difficilement traitable en un si court format…

A bientôt pour la suite,

Bonne visite à toutes et à tous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.