Lamangwa

La culture manga

♂taku ♀taku – Regard sur les tomes 1 et 2

3 min read

Présentation de l’oeuvre

ヲタクに恋は難しい alias ♂tako ♀taku est un josei, scénarisé et dessiné par Fujita. Accessoirement, je n’ai trouvé aucune information sur cette dernière… Fujita, de la même manière que Narumi Momose, se veut-elle discrète sur son identité ? Néanmoins, nous apprendrons au détour de la postface du tome 1, que ♂taku ♀taku était auparavant publié sur Pixiv (site de référence au Japon) dès 2014. De part son succès, ce web-manga se retrouve aujourd’hui dans nos librairies occidentales !

Synopsis :

Narumi et Hirotaka, ont tous les deux 26 ans et sont amis d’enfance. Après s’être perdu de vue, ils se retrouvent à bosser dans la même boîte ! Tandis que Narumi aime les mangas, les jeux vidéo et le cosplay, Hirotaka quant à lui, préfère les jeux vidéo (de tir), qu’il ne lâche quasiment que pour bosser. Alors que Narumi se plaint, à moitié saoule dans un bar, qu’il est impossible de trouver l’amour en temps qu’Otaku, Hirotaka lui propose de sortir avec lui. Commence alors une histoire d’amour à laquelle aucun d’eux ne s’étaient préparés.

Présentation des personnages

Narumi Momose

Fujoshi caché

Hirotaka Nifuji

Otaku gamer

Hanako Koyanaki

cosplayeuse

Tarô Kabakura

anime-otaku

Trailer du manga

Bande-annonce de ♂taku ♀taku

Les séduisantes particularités d’♂taku ♀taku

♂taku ♀taku est stimulé par une multitude de petites attentions (aussi bien par l’auteure, que par les personnages), nous imprégnant ainsi, dès les premières pages, d’un univers enrichi par l’échange. Paradoxal pour des otakus, me direz-vous ?

Nous pourrions également ajouter qu’♂taku ♀taku, s’apparente à une parenthèse joviale en fin de journée. De plus, l’histoire se déroulant de manière anecdotique, retrace uniquement les particularités historiques – faisant appel aux sentiments, à l’humour et à la dérision.

Les dessins, quant à eux, se veulent doux et minimalistes. Malgré tout, nous pouvons constater un réel travail sur l’expression faciale des protagonistes, qui se trouve être très riche au fil des pages – les rendant tantôt hilarants, tantôt touchants.

Des personnages « attachiants »

Narumi Momose et Hirotaka Nifuji sont des otakus se connaissant depuis la tendre enfance. Fort d’être côte à côte, se dégage une relation de confiance mais aussi privilégiée quant à leur nature profonde. Néanmoins, ils sont divisés par des caractères diamétralement opposés – l’un est froid et distant, tandis que l’autre est plutôt d’humeur chaleureuse et charmante – créant ainsi des situations humoristiques liées à leurs attitudes respectives.

Quant à Hanako Koyanaki et Tarô Kabajura qui sont eux aussi des otakus, ce couple se livre à une guerre effrénée depuis la période du lycée. A cet époque déjà, ces protagonistes, tout deux chef d’une équipe de volley se disputait pour la disponibilité du gymnase afin d’assurer leurs entraînements. Un réel conflit, lié à leur ego est visible tout au long de ce manga, mais tend néanmoins vers une amélioration, avec l’aide et les retours de Narumi et Hirotaka.

Tout du moins, nous pouvons affirmer que le quatuor qui nous ai présenté en ces deux premiers tomes fonctionne bien. Chaque couple apporte une dimension humoristique propre.

A voir pour la suite.

Bonne journée !

1 thought on “♂taku ♀taku – Regard sur les tomes 1 et 2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.